Mentorat entre élus

Le mentorat original que propose le programme Vitalité culturelle permet une relation interpersonnelle de soutien, d'échanges et d'apprentissage entre élus. Il s'agit de la part d'un responsable de dossier d'accepter de profiter de l'expérience spécifique d'un autre élu, le mentor, que ce soit par exemple dans le cadre de l'aménagement du territoire, de l'utilisation optimale d'une bibliothèque, du réinvestissement culturel du patrimoine religieux ou d'un spectacle que la municipalité désire mettre en place ; le dialogue et le soutien entre élus est une formule gagnante !

Un agent du Conseil de la culture de la Gaspésie se propose de mettre des élus en contact quant à des questions culturelles communes qu'ils voudront partager, cet élu-mentor peut être gaspésien, mais aussi d'une autre région québécoise si l'expertise recherchée le nécessite. Autant que possible, vous l'aurez compris, nous favoriserons le partage d'expérience entre élus de la région. D'ailleurs, pour atteindre et compléter le Certificat de niveau 3 – Performance, vous devez devenir mentor, ce qui vous donnera l'occasion d'afficher vos qualités de meneurs dans le secteur culturel et d'accroître vos réussites par le partage ! Il s'agit pour l'élu d'investir ses acquis et son expertise afin de favoriser le développement d'une autre municipalité, qui a des compétences à acquérir et des objectifs locaux à atteindre, mais qui pourrait tout aussi bien vous faire part de ses réussite et vous inspirer à son tour!

Cette aide offerte par le mentor est à coup sûr profitable et fait partie d'une relation professionnelle, qui répond stimule le développement culturel et artistique de sa communauté. Nous vous engageons à signer notre contrat d'entente de mentorat entre élus et à faire valoir vos acquis ! Nous sommes convaincus de l'apport de ce mentorat qui réinvestit les bons coups de nos élus et ouvre à de nouvelles voies de développement !